Mettre en place une opération de rachat de crédit demande à chaque emprunteur de faire de nombreuses démarches qu’elles soient administratives ou financières, notamment au niveau des garanties, de l’assurance ou même du ratio.

Si vous souhaitez faire une demande de rachat de crédit et que vous n’êtes pas marié, votre partenaire peut quand même se porter garant en tant que ‘co-emprunteur’ si vous avez besoin de garanties supplémentaires dans le cadre d’une opération de rachat de crédit.

Voici un exemple :

Tous deux divorcés, Mr A et Mme B sont en couple et locataires de leur appartement. Au niveau finance, ils possèdent chacun des comptes bancaires séparés. Ils ont un revenu mensuel de 3555 euros.

Lors de son divorce, Mr A a contracté plusieurs prêts qui s’élèvent à un montant de 49 465 euros.

Afin de réduire leur mensualité globale ainsi que leur taux d’endettement qui est assez important car il représente 52% des revenus, le couple souhaite faire une demande de rachat de crédit.

Mme B est ‘co-emprunteur’ de ce regroupement de dettes.

Avec un taux d’endettement de 52%, le couple ne peut envisager d’accéder une propriété.

La solution qui leur est proposée par le courtier en rachat de prêt est un prêt personnel qui s’étend sur une période de 108 mois avec un Taux d’Endettement Globale de 9,14%.

Grâce à cette solution de rachat de crédit, leur taux d’endettement est maintenant de 32%. Le couple peut bénéficier également d’un meilleur profil emprunteur et peut faire sa demande pour une accession à la propriété.

Leur mensualité globale est aussi réduite et leur permet d’avoir un pouvoir d’achat beaucoup plus important sans oublier les 700 euros de gain sur leur mensualité globale.